AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~salle abandonnée~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: ~salle abandonnée~   Dim 13 Avr - 19:50

*Bon c’est par où les toilettes ? Ah…ça doit pas être ici…*
Tout le monde se souvient de ses jours bénis où nous allions à l’école après la sempiternelle recommandation : « ne parles pas aux gens que tu ne connais pas ! ». Et bien force est de reconnaître que d’un point de vue parfaitement logique cela se vérifie…en effet si l’on fait un pourcentage de ceux qui sont susceptible de nous faire du mal, de nous effrayer ou même de nous faire sortir du droit chemin on se rend vite compte que l’on a plus de chance de tomber sur des gens bizarres que sur le prochain Einstein…C’est le principe même de la vie et la plupart des parents doivent s’accorder sur ce point. Cependant ce que l’on sait moins c’est que le fait d’avoir 10 ans de plus ne protège en rien de la rencontre avec des personnes un peu…disons en marge qui pourrait éloigner les agneaux innocents de la protection de leur berger. Bridgess faisait sans nul doute partie des loups de la fable et malheureusement pour les autres, elle n’en avait pas conscience.
Ainsi quand elle allait au cinéma et qu’elle s’affalait sur son siège les pieds sur celui de devant une de ses dagues luisantes, bien en évidence a côté de son paquet de pop-corn elle recevait à la fois des regards courroucés et des coup d’œil effrayés, mais elle ne s’en rendait pas compte, continuant a fourrager bruyamment dans son paquet au grand dam des autres spectateurs qui se forçaient à rester cois.
A la fin de la séance elle s’était levée enfilant un long manteaux et faisant claquer ses chaussure ferrées sur le sol. Puis par ennui ou par désœuvrement ou par mélange des deux elle avait traîné dans le cinéma bravant les panneaux d’interdiction. Enfin elle avait poussé un porte, scellée (certes, mais quelle importance !). Le luxe fané d’une autre époque l’arrêta quelque secondes, le pièce sentait le renfermé et les sièges poussiéreux en velours rouge donnaient l’impression que le temps avait suspendu son cours. Elle s’étira, faisant craquer les muscles de son dos et balança son sac contre un mur, elle monta sur la petite scène devant le grand écran gris et se mis à danser en chantonnant une chanson. Puis elle s’allongea, la tête contre le rideau et regarda la petite fenêtre aux carreaux brisés qui donnait sur la rue, seule signe de vie extérieure.
Elle sursauta, elle sentait que quelqu’un s’était arrêté devant la fenêtre. D’un bond elle était derrière le rideau, elle savait que se cacher n’avait pas d’intérêt mais elle n’aimait pas l’aura qu’elle venait de sentir et elle doutait que l’individu qui scrutait le salle de cette façon soit à la recherche des toilettes…A l’inverse s’il cherchait quelqu’un il aurait tôt fait de repérer le sac et les traces de pas dans la poussière. Ses doigts se resserrèrent sur sa dague et elle plissa les yeux pour distinguer les traits de la silhouette qui lui apparaissait à contre jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Dim 13 Avr - 20:18

Salle 4…
Le jeune homme leva les yeux vers le chiffre en bronze placardé sur la porte et s’assura que le même numéro était inscrit sur son ticket. Hésitant, il regarda à droite et à gauche, étonné de voir que la porte de la salle de projection n°4 était aussi décrépie . Gareth haussa les épaules peu soucieux de ce détail et réajusta sa prise sur son paquet de pop-corn et sa bouteille de thé glacée avant de donner un petit coup de rein dans la porte et s’engouffrer dans la salle.
Mais la secousse de son jeu de hanche avec la porte fit trembler les planches du plafond et lâcha toute la poussière accumulée depuis un bon bout de temps sur le crâne du jeune homme. Il resta immobile pendant un moment, les yeux cachés par ses cheveux neige couvert de grisaille. Il baissa le regard sur son paquet dont les petits grains de maïs soufflés avaient perdu leur teinte mordorée pour le gris.
Gareth ravala un juron avant de jeter sur un siège son paquet gâché. Il s’ébouriffa les cheveux et fit tomber la lourde pellicule de crasse qui s’était abattue sur lui.
-C’est de l’arnaque ! Ils ne nettoient pas leurs salles dans ce foutu cinosh !?
Gareth laissa courir son regard sur l’immense pièce avant de se rendre compte qu’elle était vide et plus poussiéreuse que son appartement. Il descendit lentement la rampe sur le côté de la pièce et chercha parmi les sièges de velours rouge, une banquette plus ou moins propre. Mais alors qu’il allait s’asseoir, Gareth remarqua un drôle de sac sur la petite estrade devant l’écran.
Les rideaux n’avaient pas bougé aussi ?
-C’est glauque…
L’adolescent rangea sa bouteille sous son siège et se mit à dévaler la rampe vers l’emplacement de l’écran, tout en gardant une main soigneusement glissée dans sa poche arrière…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Dim 13 Avr - 21:23

Le soleil s'éteignait à l'horizon, les couleurs se partageait et créait un tableau tout simplement beau. Dehors, le nez en l'air, une main sur sa canne, l'autre le long de son corps, un jeune homme nommé Aku marchait d'un pas tranquille qui trahissait la fatigue et le soulagement d'une fin de journée de travail durement accomplie. Il avait eu seulement cinq patients aujourd'hui mais ces derniers l'avait complètement épuisé, lui racontait des choses qu'il connaissait déjà et qui ne sortait nullement de l'ordinaire, c'était pour lui une journée qui était classée comme 'gâchée' car il n'avait rien obtenu de nouveau qui aurait pu le divertir un peu, à son grand malheur.
Son chapeau visé sur son crâne, sa tête de temps en temps décrivait des mouvements circulaires, regardant un coup à gauche, un coup à droite, un coup devant, un coup en haut, il observait tout et prenait son temps pour rentrer. Une petite marche, il n'y avait rien de tel pour se changer les idées et prendre soin de soi sans en avoir l'air et surtout il espérait qu'un évènement le retarderait un peu ce soir. Il avait envie d'un petit amusement, pas grand-chose, juste de quoi lui donner un peu de matière pour un jeu ou des idées supplémentaires pour sa petite Aya. D'ailleurs où se trouvait elle à ce moment ? Elle devait certainement errer quelques parts, cherchant de nouvelles boutiques qu'elle ne connaissait pas encore et dont elle ne possédait pas tout les rayons. L'avait il un peu trop gâtée ? Il se posait des fois la questions mais la réponse restait toujours la même, comment pouvait il trop la gâter ?

Un étrange bruit parvint soudainement à ses oreilles et il sentit sur son flanc gauche quelques légères vibrations. Il fronça les sourcils, qu'est-ce que cela pouvait il bien être ? Sa main se porta à son flanc et il saisit un objet qu'il ouvrit d'un mouvement et porta à son oreille.

"J'écoute." Prononça-t-il sur un ton tout ce qu'il y avait de plus formelle. "Vraiment ? J'arrive."
Il raccrocha, repliant le clapet de son portable qu'il rangea. Sa marche reprit, cette fois elle semblait plus légère, comme s'il venait d'apprendre une bonne nouvelle. C'était le cas, un sourire se trouvait en coin de lèvres, trahissant la jouissance qu'il éprouvait aux nouveautés. Il y avait un peu de divertissement dans l'air, il avait bien fait de traîner un peu avant de rentrer.

Aku arriva au cinéma, il y avait bien des films à l'affiche, il n'en connaissait aucun, il n'était pas venu par ici depuis quelques semaines, peut être même un mois, il ne s'en souvenait pas mais il se promit de venir avec sa petite nièce regarder une comédie ou n'importe quoi d'autres, juste histoire de sortir un peu avec Aya.
Le jeune homme se dirigea vers une salle qui lui appartenait et était totalement réservé au staff, en fait, personne sauf lui et sa petite protégée avait le droit d'y entrer sauf si bien évidemment ils avaient été invités à y pénétrer. Son regard se posa sur la salle, il observa un instant avant de se poser sur le fauteuil et d'appuyer sur diverses boutons.

"Hum…Les gens ne savent vraiment pas respecter les règles."
Sa main caressait son menton, tandis que son sourire s'élargissait petit à petit. Il y avait dans la salle condamnée une jeune fille. Il ne savait pas depuis combien de temps elle était ici mais elle avait tourné autours au moment où il avait reçu le coup de fil. "monsieur, une souris c'est perdue dans la salle n.4" Voila l'information qu'il avait eu, cela lui suffisait pour faire de ce petit incident, un passe temps.

Aku avait chargé le vendeur de donner au prochain client un ticket avec la salle n.4 indiqué, il voulait mettre les deux personnes face à face juste pour savoir ce qu'ils allaient faire dans une salle dans un pareil état, plongée dans les pénombres, avec une seule petite lumière qui éclairait à peine le coin de la pièce. Le psychologue observait les évènements, apparemment les deux êtres étaient sur leurs gardes, du moins c'est-ce qu'il en déduit mais la demoiselle cachée derrière le rideau ne lui permettait pas de voir ce qu'elle faisait mais il doutait qu'elle tremblait d'une peur quelconque…

"Bien, à moi."

Aku se leva et alla se mettre face à la porte de la salle. Il poussa la porte avec un minimum de bruit, un simple grincement eut lieu mais il se trouvait déjà dans la pièce, dans les ténèbres. Ses deux mains appuyées sur sa canne, il restait adossé contre le mur et attendait un mouvement. Il avait rallumé une lampe avant de partir afin d'éclairer juste la scène et en conséquence la premières rangées de siège. Le jeune homme se déplaçait sans un bruit, petit à petit, prêtant attention à ne pas trahir sa présence pour ne pas déranger les deux personnes.
Au centre du mur se trouvait une petite avancée du à une ancienne cheminée ou quelque chose dans ce genre. Aku alla se blottir dans un angle, s'assurant qu'il se cachait au mieux et il observa calmement et patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Lun 14 Avr - 21:34

Il lui fallut quelques instant pour adapter ses yeux à la lumière de la pièce puis, enfin elle éclata de rire. Elle se tenait les côtes joyeusement faisant résonner sa voix aiguë contre les murs.

Quand elle se décida à se calmer un peu elle s’assit sur le bord de la scène essuyant du dos de sa main les petites larmes qui perlaient au coins de ses yeux. Elle regarda le nouvel arrivant en se retenant de pouffer et finit par dire entre de hoquètent :

« Pardon, pardon, c’est juste que la tête que tu as tiré…enfin bon. »

Elle s’étala sur le sol pour atteindre son sac et en sortit un bouteille de liquide probablement d’origine artisanale et un paquet de pop corn. Elle posa un des pieds sur le rebord et fixa, un sourcil arqué le nouvel arrivant. Elle baissa un peu les yeux et soupira…

« raaaaah on a pas idée de gâcher du pop corn, enfin bon j ‘te pardonne c’était pas ta faute…t’aime la liqueur de prune ? »

Elle déboucha la bouteille d’un coup de dents et avala un peu du contenu dont une goutte s’écrasa au sol sur la poussière. Etrangement un volute de fumée violette s’éleva laissant une étrange odeur de prune. Elle tendit la bouteille au jeune homme au cheveux blancs.

« C’est marrant tu t’es perdu ? T’en veux ? »

Elle passa la bouteille et posa ses yeux à l’endroit où quelqu’un était dissimulé dans le noir. Elle fronça les sourcil , elle avait bien la sensation de voir quelque chose, une reflet sur un objet métallique. Elle haussa les épaules elle avait rêvé n’est ce pas, mais ses yeux étaient attirés régulièrement vers un recoin de la salle. Elle ne pouvait s’empêcher de trouver cela étrange. Elle écrivit dans son sac à l’abris des regards un petit mot et le passa à son compagnon de boisson improvisé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Lun 14 Avr - 22:49

Gareth se figea pendant un instant en découvrant la jeune fille pliée en deux. Lorsqu’elle lui tendit la bouteille, le jeune homme aux cheveux blancs hésita un instant avant de la prendre, c’était si soudain et si surprenant, surtout dans cet endroit.

Mais que faisait-elle derrière ce rideau… et… attends… elle ne serait pas en train de se moquer de moi par hasard ?

Gareth sourit maladroitement, hésitant à répondre à cette inconnue au rire cristallin. Il se contenta de sortir sa main de sa poche arrière. Il accepta la bouteille et se mit à renifler le contenu, un arome alcoolique et fruité à la fois flatta ses narines. En ses maigres qualités d’écumeur de bar, il reconnaissait là un bon cru. Il hésita à boire et profita que la jeune femme regarde ailleurs pour poser la bouteille sur l’estrade sans l’offenser.

« -Mais qui… »

Gareth n’eut pas le temps de terminer sa phrase que la jeune inconnue lui avait glissé un morceau de papier dans la main. Il le déplia du pouce et lu avec mal les quelques lignes manuscrite. Il croisa le regard de la jeune femme sans vraiment comprendre ce qu’elle venait de lui faire passer. Nerveusement, il tourna ses yeux et scruta la salle envahie par la pénombre. Il sentait peser sur lui un regard.

Arf… avec mes cheveux blancs, c’est comme si je me trimbalais avec une lampe-torche… super discret…

Gareth n’aimait pas cette impression d’être surveillé sans pouvoir poser les yeux sur un visage. Et lui qui pensait juste voir un bon film d’horreur… voilà qu’il jouait dedans…

Soudainement détendu, Gareth s’assit sur l’estrade à côté de la jeune fille et passa son catogan sur l’épaule pour ne pas que ses cheveux ne touchent la poussière. Son scalpel rangé dans sa poche arrière de pantalon le démangeait fortement, il croisait les doigts pour ne pas se tailler les fesses sur la lame aiguisée. Faussement décontracté, il prit la bouteille de liqueur de prune posée à coté de lui et s’en arrosa le gosier d’une lampée. Pas de doute, c’était de la bonne… Il tourna la tête, ou la tête lui tournait, vers sa nouvelle compagne de beuverie et lui adressa un léger sourire encadré par ses mèches blanches en bataille.

« -Et sinon, c’est quoi ton nom ? Qu’est-ce que tu fais ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 20:11

Parmi toutes les réactions que la jeune demoiselle aurait pu avoir face à un total étranger, celle-ci n'était pas la plus attendue. La jeune fille était pliée littéralement en deux, reprenant son souffle entre deux rires lorsqu'elle le pouvait avant de s'excuser de son comportement et d'offrir un peu d'alcool au jeune homme qui se tenait là. Tous les deux ne semblaient plus effrayés, l'atmosphère était plus décontracter comme si le fait de voir le visage de l'autre les avait rassuré. Dans l'ombre, Aku pensait qu'il n'y avait vraiment pas de quoi mais intéressé par la tournure des choses, il restait tranquillement debout et observait d'un regard prédateur ces deux proies de choix, ou presque…
La conversation commençait, rien de bien captivant, ce n'était que des questions qu'ils se posaient intrigués sur le pourquoi du comment. Que faisait l'autre ici et qui il était ? C'était tout à fait normale de souhaiter des réponses après tout, maintenant qu'ils étaient face à face et que la peur de l'attaque surprise était passée, c'était la curiosité qui prenait le dessus. L'un découvrirait sûrement qu'il s'était vu vendre un ticket non valide et l'autre annoncerait qu'elle s'était tout bêtement perdue en cherchant les toilettes et qu'elle avait défoncé une porte pour son bon plaisir de mettre un peu de pagaille dans ce pauvre ciné….enfin ce n'était pas tout à fait ces faits mais l'idée était quelques part la dedans de toute façon.

Aku sentait les regards qui se tournaient vers lui, non, bien plus que cela, il voyait les regards qui se tournaient vers lui, comme si ces deux jeunes personnes avaient repéré sa présence. Pourtant ni l'un ni l'autre n'y faisait quoi que ce soit, du moins pas du côté du jeune homme car il semblait que la demoiselle avait tenté de faire passer un message. Un sourire en coins de lèvres, le psychologue se demandait quelle sensation ils ressentaient face à cette impression fort prenante de se sentir observer. Ce n'était certainement pas agréable mais sans doute l'un d'entre eux ne tarderait pas à venir vérifier s'il n'y avait vers lui rien en particulier à force d'agacement et c'est pour cette raison que profitant d'une faille, il se glissa vers la porte qu'il entrouvrit afin de marquer sa présence et une main posée sur sa canne, il fit un pas avec l'allure correcte d'un gentleman. Sa main s'étendit vers le mur et il appuya sur un interrupteur qui alluma une rangée de lumière sur le mur gauche. Son regard se posa sur les deux jeunes gens et d'une voix calme mais suffisamment forte pour qu'ils l'entendent d'où ils étaient il dit :

"Ceci est une bonne question, jeune homme, et je me permets de vous la retourner."

Aku n'avait pas laissé le temps à la demoiselle de répondre qu'il avait directement pris la parole, agissant comme un bon patron qui venait de surprendre deux petits fouineurs dans ses affaires. Il posa son regard avec sérieux sur les deux intrus puis d'un pas élégant il se décida à s'approcher doucement, faisant retentir sur le plancher du cinéma sa canne à chacun de ses pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 21:28

Bridgess s’étira et bailla discrètement , elle attrapa d’une main distraite le goulot de la bouteille et le posa contre sa bouche d’un geste mécanique, elle avala une rasade du liquide transparent. Elle secoua la poussière de sa robe et fouilla dans son sac et en sortir une masse avachie vaguement oblongue et l’enroula autour de son cou. Elle fit craquer ses os et entre prit d’ignorer sublimement le nouvel arrivant. Elle se retourna finalement vers lui en baillant et posa ses pieds sur le bord de la scène, ses jambes s’échappant de sa jupe et les poings sur les hanches.

« Je trouve que pour quelqu’un qui s’habille comme un aristocrate vous manquez très franchement de manières ! Je ne pense pas que les paroles de ce charmant jeune homme vous étaient adressées et vous pourriez dire bonjour, vous avez bien faillit nous faire peur…et puis…c’est quoi cette entrée en scène ?On se croirait dans un film de vampire… !! »

Elle secoua d’un air peu convaincu se qui pendait de ses épaules et dans un air vaguement exaspéré à l’attention du jeune homme au cheveux blanc elle dit :

« Quant à mon nom il ne concerne que moi et ce que je fais ici… »

Pendant quelques instant elle chercha mentalement une bonne excuse.

« Je suivais un individu suspect qui est rentré ici… »

Satisfaite elle arbora un air fière puis un vent d’effroi passa sur son visage, ses yeux s’écarquillèrent, sa bouche s’entrouvra. Elle se retourna doucement avec un air d’horreur profonde.

« Docteur…qu’est ce que vous faites ici ? C’est quoi ces fringues ?? »

La raison pour laquelle son psy (du moins celui de la vieille qu’elle comptait plumer) se baladait avec un air de grand méchant des lieux dans une salle abandonnée d’un cinéma lui échappait mais elle doutait que son image allait s’en trouver améliorée…
Espérant améliorer la situation elle fit un immense sourire du genre crispé et douloureux pour les zygomatique puis pour se contenir elle secoua vigoureusement ce qui se révéla être un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 22:13

Gareth garda un visage impassible, étudiant l’échange entre la jeune fille et ce nouvel inconnu. Ce-dernier n’avait pas l’air d’un projectionniste, trop sophistiqué et étrangement… étrange. Le jeune homme ramena ses jambes vers lui et se mit en tailleur, regardant tour à tour les deux personnes avec lui.

Le jeune tatoueur arqua un sourcil à la remarque de la jeune femme.

« -Vous vous connaissez ? »

Il posa les yeux sur l’homme à la peau pale en face de lui. Nerveusement, il rehaussa ses manchettes et se passa la main dans les cheveux. Il avait l’impression que quelque chose lui manquait.

« - Dites… la projection est annulée, ou vous venez vous aussi voir ce film ?
Et puis vous êtes qui !?»

Gareth se doutait de la réponse, mais dans toute cette incompréhension, il cherchait des réponses claires.

‘Tin il a la peau si blanche…

Gareth se mit immédiatement à imaginer comment il pourrait décorer la peau de l’homme à la canne, l’encre noire devait bien ressortir sur son épiderme… Arf...Déformation professionnelle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 22:44

Aku ne put s'empêcher d'esquisser son petit sourire en coin de lèvres. Cette jeune fille, il l'avait effectivement vu sur son pauvre divan, elle était venue pour une raison dont il ne se souvenait plus réellement, cela ne devait pas être important car il était plutôt rare qu'il oublie aussi facilement. En revanche il ne comprit pas la critique qu'elle portait sur ses vêtements, c'était son accoutrement habituel alors que critiquait elle ? Il ne chercha pas de réponse, pensant que cela était bien futile.
Tandis qu'il s'avançait un sourire aux lèvres, il répondit à la demoiselle sur un ton qui se voulait charmant:

"Si je devais être le vampire de ce dit film, j'ose espérer que vous auriez été la gorge auquel je me serais abreuvé., chère Johnson." Il marqua une courte pause le temps que ses mots parviennent à l'esprit de cette jeune fille puis il reprit tranquillement. "J'errais dans le couloir lorsque je vous entendis, je suis venu vous dire bonsoir."

Aku tourna lentement sa tête vers le jeune homme qui se trouvait aux côtés de la demoiselle. Ce dernier l'avait observé attentivement, il continuait d'ailleurs à l'observer lorsqu'il croisa son regard avec le sien. Les deux mains posées sur sa canne, Aku ne dit aucun mot de plus, il regardait cet homme dans les moindres détails des pieds à la tête avant d'esquisser une toute petite grimace et de tourner sa tête vers les rideaux derrière lesquels s'était caché la chère Bridgess. Elle lui avait menti sur la raison de sa présence dans cette salle condamnée mais il n'en fit aucun commentaire au risque de se trahir un peu et puis, elle pouvait dire ce qu'elle voulait, seulement…il songea à un petit quelque chose…il y penserait un peu plus tard après avoir effectué ce qu'il devait effectuer.
Aku décrivit une révérence face au jeune homme puis lorsqu'il se redressa, reposant son regard dans celui de la tête blanche, il dit :

"Kimitsu Aku, psychologue pour vous écouter." Bon d'accord, c'était bas, mais le pour vous servir ne lui plaisait pas alors il avait remanié le tout à sa sauce et voici que cela lui convenait mieux. L'homme eut un léger frisson et sa main vînt se poser sur sa tempe gauche. Il baissa un peu la tête, ferma les yeux et grogna intérieurement. *Abruti fous moi la paix, c'est pas le moment* Ragea-t-il intérieurement tandis qu'une petite pensée venait le titiller, c'était son autre personnalité qui avait envie de prendre le dessous et de le faire jouer comme un gamin avec les deux personnes qui se trouvaient là. Aku fit craquer sa nuque et redressa la tête.

"Un film ? Aucun film n'est projeté dans cette salle, elle est normalement fermée au public, voyez l'état de la pièce, cela montre bien qu'elle n'a pas été utilisé depuis un long moment…Vous avez du vous tromper de porte…" *Je devrais songer à projeter un petit film à mes joueurs, cela fait longtemps…*

Aku tourna la tête d'un côté puis d'un autre, un petit craquement s'était produit quelque part dans la pièce, suivit d'un bruit qui ressemblait étrangement à une lame de couteau contre un mur. Il reposa son regard sur la jeune fille.

"Hum…vous parliez d'un individu suspect, l'avez-vous trouvé ?" Il avait un sourcil légèrement arqué et semblait trahir une légère peur du aux évènements, individu suspect plus bruits suspects mais s'il laissait se sentiment briller dans ses yeux et dans sa voix, il ne l'éprouvait pas du tout dans son cœur, ce n'était qu'une mise en scène, il le savait très bien mais ce n'était pas le cas pour les deux autres, sauf pour Johnson qui devait savoir que l'individu suspect n'existait pas seulement elle allait peut être finir par le croire…L'esprit est puissant et peut se prendre à ses propres pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 23:34

Un frisson parcourut l’échine de la jeune fille. Il fallait qu’elle tente de garder la face devant le jeune, elle devait pouvoir se représenter à son cabinet le plus naturellement possible. Elle gardait son sourire crispé.

*Allez du calme, tu peux maîtriser la situation…courage. Et pourquoi cette saleté de chose apathique ne se réveille pas !!Raaaah jamais là quand on en a besoin !!Boire à ma …QUOI ?????*

Elle déglutit avec effort, elle avait sans doute mal entendu. Elle sauta de la scène et s’approcha doucement du jeune homme, son seul lien avec la vieille… Elle se pencha un peu vers lui et lui dit :

« Je crois qu’il est sortit par l’ouverture là (elle désignait une bouche d’aération effectivement assez grande pour laisser passer un homme), malheureusement je n’ai pas pu l’attraper à temps ! »
Elle soupira en espérant son excuse valable, elle doutait que le docteur y croit mais le but était qu’il ne lui pose pas de questions. Elle lui sourit cette fois ci de façon un peu plus naturelle, puis elle baissa les yeux vers ce qui était enroulé autour de son cou et qui retombait mollement sur ses épaules. Enfin elle releva vers le docteur et un éclair traversa son esprit, elle plongea son regard dans le sien avec de grands yeux qu’elle tentait de rendre innocents.

« Dites docteur, je sais que vous n’êtes pas vétérinaire mais vous pourriez pas faire quelque chose pour Kikichou ?Je l’avais acheté comme étant un animal féroce ce qu’il était au tout début, mais j’ai bien peur qu’il ne soit un peu apathique… »

Elle secoua vaguement la créature abrutit dont la tête reposait contre la peau blanche de son bras. Elle se retourna vers le jeune homme aux cheveux blancs.

« Je m’appelle Bridgess Johnson, si tu connais un moyen de réveiller cette chose je veux bien savoir !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 15 Avr - 23:53

Gareth regarda le reptile apathique et caressa doucement du dos de la main la tête en forme de diamant du serpent.

*Tatouage sur animaux... hum je tiens un filon...*

"-Hein? Ah oui... J'ai peut être une solution."

Gareth porta ses deux mains vers sa bouche et souffla, produisant un son si aigu que l'oreille humaine avait déjà du mal à le percevoir. Ils attendirent pendant une petite minute avant qu'une étrange forme noire se mette à glisser sur la moquette du cinéma. C'était un chapeau en feutre noir, cintré d'un ruban blanc qui se mettait à courir vers Gareth. Il s'arrêta à ses pieds et émit un petit miaulement.
Le tatoueur ramassa le chapeau et le retourna pour y engouffrer sa main et en sortir un petit chat à la fourrure fauve.
Le chaton émit un feulement énervé et planta ses griffes dans le feutre du chapeau, non content d'être sorti de sa maison. Mais les protestations du chaton eurent pour effet de capter le regard de l'animal enroulé autour des épaules de Bridgess. Sa langue fourchue glissa hors de sa gueule, presque alléché par l'odeur que dégageait le petit animal sans défense. Il ouvrit la gueule et sauta à la gorge du petit félin. Gareth fit un pas de côté et leva un bras protecteur. Les crocs de l'animal se figèrent dans l'une de ses manchettes.

"-Bon, maintenant qu'il a fait connaissance avec Koro, est-ce qu'il pourrait me rendre mon bras? Un chasseur tel que ce serpent a besoin d'être titillé de temps en temps...

Le jeune garçon aux cheveux blancs posa une main en visière au-dessus de son front en signe de salut général.

"-Gareth Seishin, tatoueur amateur, enchanté de faire votre connaissance miss, mister."

Sur ce, Gareth fourra le chat dans son chapeau et le posa sur sa tignasse couleur de neige comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mer 16 Avr - 16:19

Aucune réaction. Le jeune homme n'en fit aucun commentaire mais il ne put s'empêcher de se poser la question, ces jeunes gens étaient ils sourds ou bien avaient ils tout simplement décidé d'ignorer les bruits suspects qui s'étaient fait entendre un instant auparavant ? De plus il avait adopté un comportement effrayé pour rien, ils avaient complètement passé outre de tout cela. Aku grogna en son fort intérieur, ces jeunes…Il se tut, chassant les sentiments qui le prenait sur le coup en observant le comportement de la demoiselle.
Cette dernière essayait de faire son innocente, elle était tout simplement pas crédible, avec ces grands yeux et sa manière de lui demander de prendre soin de son serpent…Elle l'avait pris pour qui ? Aku baissa un regard vers l'animal en question, ce dernier était dans un triste état mais il ne fallait pas chercher bien loin pour trouver la raison de cet état. *En compagnie de cette humaine à toute heure, n'importe qui serait devenu comme ce pauvre reptile.* L'homme détourna le regard et observa de nouveau l'ensemble de la pièce tandis que Gareth s'occupait du compagnon de Johnson.. Il tendait de lui rendre un peu de vie en éveillant ses sens de prédateur, il semblait que ceci marcha mais pour combien de temps ? Peu selon lui mais ce n'était que son avis.

Aku entendit un léger bruit qui ressemblait au son d'un objet déposé délicatement au sol, il tourna un instant le regard vers la bouche d'aération, cette dernière avait été fermée un instant auparavant lorsque la jeune fille lui avait indiqué que le suspect s'était enfui par là, ce n'était plus le cas maintenant. La bouche était grande ouverte et une ombre se faufilait en rampant à travers les rangées de sièges. Il esquissa un sourire et prêta de nouveau son intention vers le couple, juste à temps pour voir le salut du jeune homme et de lui faire face lorsqu'il se présenta. Le psychologue se courba un peu en guise de salut.

"Enchanté de faire votre connaissance M. Seishin."
Il n'en pensait pas le moindre mot mais c'était pour la bonne forme et puis il se devait d'être charmant, d'ici peu que ce jeune homme soit un de ses futurs clients en tout cas pour Aku, ce Gareth avait une bonne tête pour participer à son petit jeu favoris. Il figurerait sûrement sur l'une des prochaines listes de participants avec la petite Johnson. *Je t'ai trouvé de nouveaux jouets ma petite Aya, j'espère qu'ils te plairont!*

Aku s'éloigna d'un petit pas lorsque toutes les lumières s'éteignirent d'un coup, plongeant la pièce dans le noir totale, il ne restait que les petites lampes bleutées qui éclairaient le long des rangées de sièges d'allumer. Difficile de voir quoi que ce soit là dedans.
"Une coupure ?" Demanda-t-il avec une légère note de surprise dans la voix.
Un nouveau bruit suffisamment fort pour que le trio l'entende résonna, il ressemblait à un rire…un rire à faire froid dans le dos, digne des films d'horreur suivit d'un bruit de pas, cela provenait de la scène, vers l'écran. Le son d'un frottement entre deux lames de métal commença à se propager dans la pièce…
Aku pendant tout cela prenait discrètement de la distance avec les jeunes gens, un mètre seulement. Il vit la petite lumière verte de l'issue de secours clignoté un moment avant de se stabiliser puis finalement s'éteindre. Un sourire s'afficha sur ses lèvres une courte seconde avant qu'il ne se décide à écouter tout ce qui se passait et observer le peu qu'il pouvait voir.

*Il semblerait que cette salle soit de mieux en mieux préparée…*
"Qu'est ce qu'il se passe ?" Chuchota-t-il à l'égard de Johnson et Seishin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Jeu 17 Avr - 23:18

"Heeeeeeeeee embête pas Rorochou!"

D'un geste vif la jeune fille attrapa l'animal par le milieu de son corps et le posa sur ses épaules avec un petit reniflement dédaigneux, elle caressa la tête du reptile en chuchotant des mots sans doute supposés être rassurants mais qui laissèrent la créature..froide il faut le dire. Elle s'étira d'un mouvement félin, prêtant à peine attention à l'obscurité soudaine et aux bruits étrange, elle agrippa son sac et fouilla dedans, malgré l'impossibilité de voir quoi que ce soit ses compagnons de nécessité purent atteindre un certains nombre de bruits que nous allons ici de rendre le plus fidèlement possible:

ziiiiiiiiiip - ziiiiiiiiiip - pouf - pouf - switch - switch - fritsch -frich

Pour ceux qui resteraient septiques quand à la qualité du rendu des bruitage il s'agit tout d'abord du bruit de fermeture éclair puis de deux chaussures qui tombent au sol, suivit du bruit rendu par l'enfilage de chaussons et enfin, le bruit des CHARENTAISES!

Sans même se préoccuper des bruits étranges provenant de la scène elle passa la main sous sa jupe en ressortant une lame étincelant dans un shilling digne de n'importe quel film de combat à peu près potable. Elle assura la dague entre ses dents et entreprit desclaude le mur en direction de la bouche d'aération.

"Che premchier chui écharde chou ma chupe cje le massacre!!Chest clairch?" (pour ceux qui ont un peu de mal: le premier qui regarde sous ma jupe je le massacre!C'est clair?)

Étrangement elle n'eut aucune difficultés due au charentaise pour arriver et se glisser gracieusement dans la bouche d'aération. Il y eut un grand bruit de quelque chose de mou rebondissant sur du métal puis une bordée de jurons. Une tête brune ressortit dans le noir.

"Bon, bah désolée il semble que Rorochou est ressentit des velléités de liberté...je vais le rechercher et je reviens!"

La jeune fille descendit le long des tuyau en acier essayant de faire abstraction des années de crasse accumulée et y recherchant les traces de l'évasion plus ou moins involontaire de son reptile favori. Elle palpa enfin une masse qui semblait un peu plus vivante que le reste, devant l'impossibilité de savoir si l'animal avait ou non été laissé elle le passa sous son bras et continua son chemin en remontant elle ressortit a moitié secouant ses cheveux et se jurant bien de prendre une douche dans le premier appart qu'elle pourrait squatter. Elle scruta l'intérieur de la pièce elle eu la très désagréable sensation que quelque chose avait changé pendant son absence....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Ven 18 Avr - 0:01

La salle avait subitement été plongée dans le noir. Que se passait-il ? Le film allait commencer ? Mais nan, le dénommé Aku lui avait bien préciser qu’aucune projection n’était programmé…Et puis il semblait être tout aussi surpris qu’eux l’étaient.

-Qu’est-ce que j’en sais… glapit Gareth, les plombs ont surement sauté…

Mais non, si les plombs avaient sauté, les lampes ne se seraient pas allumées… alors pourquoi il faisait si noir tout à coup. Gareth ne voyait rien, si ce n’est les quelques lampes bleues qui projetaient une douce lumière tamisée autour d’elles sans pour autant éclairer quoi que ce soit d’autre que les murs où elles étaient accrochées.
Le jeune homme, par réflexe surement, avait tiré de sa poche son scalpel fétiche. Même dans le noir, le jeune Gareth se sentait bien ridicule avec cette minuscule lame entre les doigts, mais au moins il avait de quoi se défendre… se défendre de quoi ? Il ne le savait pas. Mais le bruit caractéristique du frottement du métal contre le métal l’avertit qu’un grand danger se préparait. En tout cas, si ces bruits provenaient d’une arme blanche, elle devait être d’une facture plus imposante que son canif de boyscout.
Malgré les ténèbres qui voilaient sa vue, Gareth vit distinctement l’ombre de Bridgess se déplacer et grimper contre le mur. Elle avait baragouiné quelque chose entre ses dents, ce que Gareth ne comprit absolument pas. Il leva les yeux dans sa direction et vit… en fait il ne vit rien du tout… rien de ce qu’il aurait put voir si les lumières n’avaient pas été éteinte, c'est-à-dire… bref vous comprenez.

La jeune fille avait disparue dans la bouche d’aération, les laissant Aku et lui dans la salle de cinéma en compagnie d’un maniaque qui aiguisait ses lames dans le noir juste pour leur foutre la pétoche… ou pour leur faire subir d’autres supplices… *hin hin… j’adore ce genre de situation…*
Gareth se tourna vers Aku, bien qu’il ne discernait pas très bien sa silhouette dans la pénombre ; lui par contre devait voir sa chevelure blanche comme une torche au milieu des ténèbres.

"-Tu saurais pas où sont les interrupteurs ?"

Mais Gareth sentit un drôle de courant d’air derrière lui. Il se retourna brusquement, mais trébucha sur le tapis, tombant en arrière. Mais dans sa chute, il vit un éclat bleuté décrire un arc de cercle juste en face de lui et effleurer sa joue. Son chapeau sauta de sa tête, emportant du même coup un miaulement aigu de Koro qui retomba avec un bruit mat sur le sol.
Que s’était-il passé ?! Gareth posa sa main sur sa joue, il sentait comme un liquide couler. Un liquide chaud qui s’échappait d’une sorte de précipice incrusté dans sa peau, une légère entaille… faite par une arme blanche.

*Meeerde…*

Gareth se releva en titubant, ramassant son chapeau au passage. Le jeune homme sentait sous ses doigts une vilaine entaille dans le feutre de son couvre-chef. Lui et Koro l’avaient échappé de peu…
Et flûte ! Avec toutes ces émotions, il avait perdu Aku de vu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Sam 19 Avr - 0:49

Ne plus rien comprendre aurait été trop simple pour le jeune homme qui se décida à réfléchir un peu sur le comportement de la demoiselle. Cette dernière pouvait entendre des bruits, pouvait…ne rien voir et ce qu'elle trouvait de mieux à faire c'était de partir courir après un serpent alors qu'il y avait peut être un à plusieurs être dit dangereux dans la pièce…Aku fronça un sourcil, il songeait à plusieurs possibilités mais une n'arrêtait pas de résonner clairement…Cette fille était tout simplement bête, inconsciente, idiote…pourtant il ne pouvait cesser de s'interroger.. Il se doutait qu'elle puisse le faire exprès, cachant au fond une personne très attentive et dangereuse…Dur à imaginer peut être, mais possible tout de même ! Il continuerait à l'observer et à l'analyser petit à petit afin de mieux la comprendre. Il en avait le droit, après tout il était son docteur. Bon, il ne l'avait vu qu'une seule fois mais cela comptait tout de même, non ?

Aku tourna la tête vers le jeune homme, ce dernier n'avait pas bougé et aurait il bougé qu'Aku n'aurait eu aucun mal pour le repérer avec sa chevelure blanche qui reflétait le peu de lumière qui se trouvait dans la pièce. Le psycho réalisa que Gareth pouvait sans nul doute le retrouver aussi à cause de ses quelques mèches blanches qui parsemaient sa crinière mais peut être n'en avait il pas assez pour que cela se remarque. Il n'en avait pas la moindre idée et il n'avait pas l'intention de sortir un miroir pour observer son taux de réflexion dans la nuit.

"Interrupteurs ? Peut être vers l'entrée…" Répondit il vaguement avant qu'il ne sente des présence, une seule en fait, vers eux. Un léger souffle, un mouvement et voila que Gareth se retrouvait à terre, blessé, il y allait un peu fort les acteurs ce soir…Peut être qu'ils en avaient assez de l'attente jusqu'au prochain jeu de Sudden-Game ? Ou peut être voulaient ils simplement donner plus d'impression de cette manière ? Aku supposait les deux et il décida de s'éclipser dans un coin pour mieux voir ce qui se passait. Les acteurs mettaient leur vie en première ligne dans cette histoire, ils le savaient tous et pourtant ils ne reculaient jamais devant un jeu, c'étaient des accros qui n'arrivaient pas à se détacher, des pions forts utiles pour Aku qui n'hésitait pas à s'en servir dès qu'il en avait besoin.

L'homme qui debout contre un fauteuil, les cheveux planqués sous le chapeau, la tête légèrement rentrée dans le col relevé, observait la scène sentit une petite vibration au niveau de son poignet. Il souleva sa manche et un sourire s'afficha sur ses lèvres. Il avait enfin les informations qui lui étaient nécessaire pour inviter ces jeunes gens à participer à son jeu. C'était parfait. Cette technologie était vraiment pratique… petit, pas encombrant et si utile. Il rabaissa sa manche, cachant l'objet qui faisait office de 'bracelet de force' lorsqu'il était en veille ou éteint, ce qui était le cas à cet instant.

Aku releva la tête brusquement, il sentait quelqu'un s'approcher, nul doute que ce fut Gareth, la lumière avait de l'appareil avait du trahir sa position, ce n'était pas grave, il ferait passer cela pour la lumière de son portable, c'était la même et puis, en se jetant à terre et en rampant un peu dans la direction de Seishin, il pourrait toujours dire qu'il tentait de frayer son chemin vers les petits interrupteurs sans se faire repérer des êtres suspects qui se trouvaient dans les parages , seulement ayant un doute sur son emplacement il avait du s'éclairer un instant. Il esquissa un sourire et se leva du fauteuil, il avait planifié une excuse mais n'allait pas s'en servir, au contraire. Aku courut vers Gareth, peluche en main et saisit le jeune homme par la taille.

"kyaaaaaaaaaaaaa il fait noir ! Monsieur j'ai peur ! Euh ? Vous êtes qui vous ?" Aku leva la tête vers la personne, l'observa dans le noir, l'aveuglant avec la petite lumière de son portable qu'il lui foutait droit dans la figure avant de rabattre le clapet, de se redresser, de ranger la peluche, et de poser ses deux mains sur sa canne.

"Hum, vous êtes blessé semblerait il ? Rien de grave ?" Le ton était redevenu tout ce qu'il y a de plus sérieux. "Nous devrions sortir…"

Une lampe se ralluma, clignota un instant, dévoilant une ombre près de la porte dont le visage était déformé par une grimace à couper le sang, était ce un sourire ? Une lueur fit briller larme, une machette.

"...ou peut être pas...finalement nous sommes bien ici, non ?" La lumière cessa de clignoter, le noir était revenu, c'était assez agaçant mais Aku ne faisait rien, pour lui tout allait bien à un détail prés…

** TU VAS ARRÊTER DE ME SAOULER OUI ? DÉGAGE !** Le psychologue apparemment avait quelque petit problème avec sa personnalité 'enfant'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Lun 21 Avr - 22:43

Lorsque Gareth se releva, il ne put s'empêcher d'enfoncer sa tête plus profondément dans son couvre-chef de peur de le perdre dans la pénombre une nouvelle fois. Mais Koro, toujours lové dans son chapeau, ne semblait pas content de voir sa petite bulle de feutre se rétrécir si subitement. Par réflexe, l’animal planta ses griffes dans le crâne de son maître, faisant clairement sentir son véto. Gareth retint un petit cri de douleur, malgré les larmes qui lui venaient aux yeux, un sourire déformé par la douleur s’étira sur sa face.

*Sale bête…*

Mais ce n’était pas le moment d’indiquer sa position à son adversaire avec un cri, il avait déjà failli y passer, il espérait vivre encore un certain temps. Il fallait sortir au plus vite, ou au moins allumer la lumière ! Mais où était Aku ? N’était-ce pas ce visage dans la pénombre, éclairé par une lueur bleue ? Si. Gareth glissa discrètement entre les rangées de sièges pour rejoindre l’homme. Mais la lueur disparut. Arf. Il était de nouveau dans le noir.

« kyaaaaaaaaaaaaa il fait noir ! Monsieur j'ai peur ! Euh ? Vous êtes qui vous ? »

Le jeune garçon aux cheveux blancs se plia en deux lorsque deux bras se refermèrent sur sa taille. Le souffle coupé, Gareth ne reconnut pas sur le coup la voix d’Aku tellement cette voix paraissait… enfantine. Mais alors qu’il rouvrait les yeux, il fut aussitôt aveuglé par un écran de portable bleu qui se colla devant son nez, lui brulant par la même occasion la rétine. Lorsque la créature à la petite voix l’eut lâché, Gareth s’accroupit les mains sur ses yeux devenus rouges et pleurant à chaudes larmes.

*Arg ! Attaque surprise…*

« Hum, vous êtes blessé semblerait il ? Rien de grave ? »

Malgré les auréoles bleutées qui courraient sur sa vision, le tatoueur leva ses yeux larmoyants vers une silhouette qui se dessinait dans les ténèbres, Aku semblait-il. Gareth lui fit un signe de la main, lui assurant qu’il n’y avait aucun problème.

« Nous devrions sortir…»

« Je suis du même avis, lança Gareth. »

Le jeune homme s’appuya sur le dossier d’un siège et se releva tant bien que mal. Un peu plus haut dans la salle de cinéma, Gareth vit une lueur clignoter, une lampe peut-être ? Mais comment être sûr lorsque sa vision s’amusait à lancer des feux d’artifices et que ses yeux crachaient des torrents de larmes qui ne voulaient pas tarir.
Il lui semblait qu’une forme sombre se dessinait sur la toile lumineuse de la sortie, mais elle disparut presque aussitôt dans la pénombre.

« ...ou peut être pas...finalement nous sommes bien ici, non ? » continua Aku.

« Pas question ! J’en ai assez d’être la proie dans ce nanard ! »

Sans plus d’explications, le garçon aux cheveux blancs sauta par-dessus les rangées de siège, manquant de se casser la figure à chaque enjambée… eh oui que voulez-vous, on ne peut pas être charismatique vingt-quatre heures sur vingt-quatre …
En somme, Gareth arriva tant bien que mal tout en bas du cinéma, grimpant sur la petite estrade, devant l’écran de la salle de projection.

« Allez finissons-en ! Viens par là ! »

Gareth se mit à siffler, comme s’il souhaitait attirer un chien. Il espérait au moins attirer leur mystérieux assaillant sur l'estrade, l'endroit le moins sombre de cette immense pièce. Evidemment, il n’avait pas vu l’arme de leur ennemi… s’il l’avait su, il y aurait peut-être réfléchit à deux fois…

*Bon, si cet homme se décide à m’approcher, j’espère que l’on arrivera à le maîtriser à deux… *

Mais c’est à ce moment là qu’un puissant projecteur se décida à se mettre en route et afficher sur l’écran un compte à rebours digne des vieux films de cinéma. Gareth leva une main en visière pour protéger ses yeux de cette soudaine clarté.

*Finalement, un film est programmé… kyuuu mes yeux vont vraiment morfler…*

C’est alors qu’une ombre glissa dans sa direction, l’éclat d’une machette entre les doigts…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 22 Avr - 0:29

nuit, jour, nuit, jour, une personne s'amusait avec l'éclairage de la pièce, permettant par moment seulement d'apercevoir une ombre se déplacer, un rire gentiment sadique aimait se faire entendre de temps en temps et le bruit de deux lames qui se frottent l'accompagnait comme un échos, c'était une jolie mélodie en soi, mais pas très rassurante. Aku frissonna, tout cela l'amusait beaucoup seulement il avait quelques doutes, rien de bien méchant mais il se demandait si les acteurs n'allaient pas l'intégrer dans le scénario car tout ce qui se passait en ce moment, tous les petits jeux de lumières qu'il pouvait y avoir, tous les bruits et puis cette soudaine luminosité sur l'écran, tout cela lui semblait nouveau, généralement le jeu n'allait pas si loin, surtout lorsqu'il était un peu improvisé et qu'il comportait si peu de participants, involontaire pour le coup mais cela n'avait pas une grande importance puisque tout le monde avait une bonne excuse…ou presque.

Aku ne bougea plus, il sentait un souffle froid contre sa gorge, et le contacte de quelques chose de glacée se fit ressentir au niveau de sa gorge, il déglutit et pourtant un rictus se trouvait sur ses lèvres mais il le fit disparaître aussi tôt, ce n'était pas le moment de sourire. Le souffle se faisait de plus en plus lourd à son oreille tandis qu'il pouvait voir derrière le jeune homme dénommé Gareth une ombre s'approcher lentement et en silence. Son bras armé décrivait un balancier, avant, arrière, avant…puis un soudain mouvement et l'homme enlaça d'un bras le tatoueur, l'immobilisant fermement tandis que sa machette alla se glisser tout contre la gorge de la proie. Le noir revient, suivit d'une grande explosion et de cris puis une image sur l'écran, du sang…du sang qui dégouline avec une simple phrase au milieu : "vous êtes morts."

Des rires joyeux se firent entendre, des applaudissements aussi et là sur le balcon à droite se trouvait quelques personnes souriantes qui sifflaient et applaudissaient à cœur joie comme si tout cela n'avait été qu'une pièce de théâtre, ce qui était d'une certaine manière le cas, seulement un des comédien avait été un remplaçant et n'avait pas connu son rôle jusqu'à ce qu'il y soit contraint, le voilà, c'était Gareth qui retrouva libre de ses mouvements. Un jeune homme d'à peine vingt ans face à lui le salua, un grand sourire aux lèvres, une partie de son visage, du nez jusqu'au front, était dissimulée sous un masque noir. Ceci ne permettait ainsi pas au jeune homme de le voir ni de le reconnaître plus tard, s'ils venaient à se croiser de nouveau.
Aku fut libéré lui aussi, et l'homme qui le lâcha était du même gabari que l'homme qui faisait face à Gareth, son visage était dissimulé de la même façon et ils étaient tous les deux vêtus de la même manière, comme toutes les personnes qui se trouvaient sur le balcon et qui continuaient à applaudir.

"Bonsoir chers étrangers ! Nous sommes la troupe 'Akumu' (cauchemar). Jeunes acteurs et actrices sont réunis pour créer les pires scénario de manière la plus réaliste possible ! Applaudissez X9 et X13, vos deux assassins, ainsi que X4, l'éclaireur." dit une voix qui était des plus théâtrale et dont la personne qui se trouvait sur le balcon accompagnait chaque parole d'un mouvement large et un petit peu significatif lorsqu'il désignait la troupe ou la personne concernée.
"Nous espérons que vous vous êtes bien amusé dans la salle interdite en notre compagnie et que…."
Un mouvement attira le regard de la personne, lui coupant indirectement la parole. C'était une jeune fille qui sortait de la bouche d'aération. La jeune fille qui avait quitté la pièce lorsque tout commençait, apparemment elle ne s'était pas enfuit contrairement à ce que certains avaient pu penser au sein de la troupe Akumu. "…et que vous nous en voudrez pas trop de vous y avoir mêlé sans votre permission. X9 présente également ses excuses pour vous avoir blesser, Sir Seishin."

L'homme, X9, en question s'inclina bien bas devant Gareth, prononçant des excuses sincère avant de se relever et de donner une explication apparemment il n'avait pas imaginé le jeune homme si près et sa lame n'aurait du qu'effleurer voir passer à un millimètre de la joue histoire de faire sentir le tranchant mais de ne pas blesser. C'était une erreur de calcule.
Les choses comme celle-ci devaient souvent arriver, après tout il était impossible de savoir à quoi pensait l'invité.

Aku salua la troupe d'un geste noble
"Vous êtes tous pardonnés, c'était divertissant dirais je pour ma part. En revanche qu'avez-vous fait de mademoiselle Johnson ?" Comme s'il ne savait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Johnson Bridgess

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mer 28 Mai - 23:33

La jeune femme posa sa main droite sur l'encadrement du conduit d'aération, il flottait dans l'air des relents de poussière, mêlés a ceux, âcres du métal et de la sueur. Elle reconnu sans une seconde d'hésitation l'odeur si familière des combats, un petit sourire se dessina élégamment sur son visage, au moins elle aurait évite ça, il y avait peut de chose qu'elle trouvait plus inutile que se battre, a part faire des gosses et faire du lèche-vitrines. Ses longues mèches brunes se balancèrent doucement contre ses avant-bras au rythme lent et régulier de la circulation d'air. Elle inspira profondément, tout charge qu'il était l'air était infiniment plus respirable ici. Elle pencha la tête vers sa main gauche, restée en retrait. Elle faisait coulisser entre ses doigts un petite fiole de liquide ambré dans sa gaine en velours vert. La tête lui tournait encore un peu mais elle reprenait suffisamment ses esprits pour commencer a s'interroger sur le contenu du petit récipient de verre. Elle recula un peu dans le conduit et passa ses mains fébriles sur la matière lisse et eu un soupir d'excitation, elle venait de mettre la main sur ce dont elle n'osait rêver en s'étant provisoirement installé ici: elle venait de réussir a se procurer un puissant opiacé dans une ville qu'elle ne connaissait pas, gratuitement et secrètement, quoi de mieux pour faire clamser la vieille? Le flacon était manifestement tombe des douches des employés qui se trouvaient au dessus et avait roule par un vielle plaque d'aération rouillée pour atterrir ici. Mais quel genre d'employé de cinema utilisait un liquide aussi puissant que celui ci ? Dilue il aurait été plus anodin a transporter et il y aurait eu alors de nombreuses raisons pour justifier la possession d'une telle substance, mais dans le cas présent, un quart du contenu aurait suffit a tuer un cheval de trait en bonne santé. Un plis lui barra le front, c'était plus que suspect.

Soudainement une idée lui traversa l'esprit, plus précisément une image, le visage de Gareth lui flottait dans l'esprit, elle était maintenant certaine d'avoir deja vu son visage avant. Elle réfléchit et le solution lui apparut claire comme de l'eau de roche! Elle se souvenait maintenant d'avoir vu son visage dans un webzine de metaleux consacres aux tatoueurs. Ce ne pouvait qu'être lui! Certains tatoueurs utilisaient -illégalement cela va de soit- des dérivés d'opium afin d'atténuer la souffrance et de mettre le client dans un état second qui faisait du tatouage une expérience, certes dangereuse mais hautement extatique... Se pourrait-il que le jeune homme a la crinière blanche qu'elle avait rencontre il y avait seulement quelques minutes de cela puisse avoir recours a de telles pratique? Elle en doutait mais cela pouvait être un bonne piste, si elle était chanceuse elle tenait la un filon et elle aurait tôt fait de délester tout les bourgeois de la ville de leurs bijoux et de leur vie. Elle rangea stratégiquement sa trouvaille dans son corsage et sauta d'un mouvement élastique dans la salle, désormais déserte, elle retira ses charentaises et enfila ses chaussures (frich frich, ziiiip ziiiip). Elle fourra ses affaires dans son sac dans un désordre innommable, le balança sur son épaule, attrapa son serpent le jeta autour de son cou. Elle sortir, l'air de rien de la salle d'une demarche chaloupee cherchant sur son portable l'adresse d'un tatoueur dans les environs portant le nom de Gareth Seishin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Jeu 29 Mai - 20:14

« Une erreur de calcul ?! faillit hurler Gareth à l’attention de X9.

Le jeune homme chercha à essuyer le sang qui coulait le long de sa joue d’un revers d’une de ses manchettes. Mais il ne fit que tracer une longue ligne couleur de rubis sur son visage. Malgré l’apparente décontraction qu’affichait les membres de cette troupe d’acteurs, Gareth avait du mal à calmer son cœur encore palpitant d’adrénaline. Et ses pauvres yeux le brulaient encore, des taches de couleurs aux formes variées ne cessaient de bondir sous ses yeux.

Saloperies d’éléphants roses ! Arrêtez de me poursuivre ! J’ai même pas bu une goutte cette fois…

Mraaaaaaaooow…..

Le chapeau de Gareth venait de vibrer sous le ronronnement plaintif de Koro. Un violent coup de griffes traversa le cuir chevelu de Gareth qui se mordit la lèvre inférieur. Saleté de chat, il aurait mieux fait de le laisser dans l’appart, au moins il aurait pu se nourrir tout seul et n’aurait pas à rappeler à son maître qu’il était l’heure de manger.

"Vous êtes tous pardonnés, c'était divertissant dirais je pour ma part. En revanche qu'avez-vous fait de mademoiselle Johnson ?"

En effet, elle avait disparu. Gareth reporta son attention sur la bouche d’aération qui persistait à offrir sa gueule vide sans pour autant leur rendre la frimousse de Bridgess. Mais la troupe Akumu ne semblait pas apporter de réponse sur le sort de la jeune femme. Ils se regardaient entre eux comme s’ils ne savaient pas réellement où elle se trouvait réellement.

-Qui ? avait risqué X4.

Gareth croisa le regard d’Aku. Il semblait tout aussi étonné de la disparition de la jeune fille aux charentaises. Auraient-ils rêvé ? Les hallucinations collectives ça existait !
Hum ? Son portable avait vibré. Gareth regarda du coin de l’œil le nom qui s’affichait sur l’écran : Lilith Seishin. Apparemment elle avait laissé un message vocal.
Mais il y avait des choses plus importantes à faire que de lire ses messages… après avoir nourri le chat bien sûr…

Gareth se tourna vers la troupe Akumu. Ils étaient bien glauques dans leurs habits, ne voir que leur bouche sans suivre une paire d’yeux était quelque chose d’assez déconcertant à vrai dire.

« J’ai une question à poser à votre leader. Pourquoi cette mise en scène ?! J’ai vraiment cru qu’on allait crever ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Dim 8 Juin - 21:11

La question n'avait rien de surprenante, la plupart des victimes improvisées, souvent dues à des petits curieux qui fourraient leur nez aux endroits interdits, posaient cette question. Celui qui se distinguait comme chez de la troupe, s'assit sur le bord du balcon, le regard hautain, baissé vers la misérable poupée qu'était Gareth et encore il avait du respect pour lui. Il était rare qu'un simple citoyen n'implore pas pitié ou pose l'ultime question du qui êtes vous et que nous voulez vous ? C'était pour cette raison qu'il respectait ce décoloré, parce qu'il c'était battu en pensant qu'il allait y laisser sa peau, il n'avait pas fondu en larmes et pour cette raison aussi, le chef était certain de revoir cette tête lors d'un Sudden-Game officiel.
Le chef n'avait prononcé aucun mot pendant plus d'une minute, une minute qu'il avait passé à observer le jeune homme qui se trouvait quelques mètres plus bas, puis finalement il prit la parole, accompagnant chaque mot d'un geste de main, à croire qu'il avait du sang italien celui là….

"Le directeur de cet humble lieu nous avait autorisé à utiliser cette salle comme théâtre le temps de notre séjour en cette ville. Aujourd'hui était un jour de répétition mais votre intrusion nous a donné d'autres idées…Le fait que vous ayez vraiment pensé que votre heure était venue, prouve que nous ne sommes pas des piètres acteurs et les parcs d'attractions présentant des manèges d'épouvante telle qu'une maison hantée par exemple, nous sollicite, nous et notre savoir faire, constamment. En soit vous avez payé pour un film en live ! Termina le chef sur une voix un peu plus élevée et enthousiasmée montrant clairement qu'il était fier de son travail et fier de sa troupe, en même temps il n'avait aucun raison d'en avoir honte. Elle était dotée de personnes toutes aussi talentueuse les unes que les autres et surtout il voyait à chaque fois des spectacles qui le pliaient en deux. Y avait il quelque chose de plus beaux que d'observer des visages déformés par la peur, la douleur, l'excitation, et bien d'autres sentiments encore ? Mis à part le créateur de ce concept ? Rien, évidemment.

***


Aku écoutait d'une oreille inattentive les dires du monsieur haut perché, il n'avait pas besoin d'y payer une grande attention, il connaissait globalement ce qui allait être dit, en revanche il admirait toujours avec une once de fierté au fond de lui ce talent qu'ils avaient tous. L'art de mentir comme si c'était tout simplement naturel, comme si c'était aussi facile que de respirer était vraiment magnifique. Il en aurait bien volontiers versé une larme mais les émotions et lui, deux montes à part, du moins il s'efforçait d'y croire.

Le jeune homme se déplaça pour aller s'asseoir sur l'accoudoir le plus proche de lui. Il s'y posa, la canne entre les deux jambes et les mains croisées sur le pommeau de cette dernière. Il restait néanmoins le dos droit et la tête haute, un regard neutre, indifférent à tout ce qui se passait jusqu'à ce qui fit mine de s'intéresser à ce qui se passait autours de lui. C'était la moindre des choses, après tout il avait manqué de se faire tuer….

"Mais, pardonnez mon intervention, pensez vous qu'il est correct d'obliger de telle sorte des personnes de prendre part à votre jeu ? Avez-vous donc songé aux conséquences non négligeables, si l'une de vos…victimes se trouvaient être cardiaque ou phobique et qu'elle fusse prise d'une crise lors de votre mise en scène ?"

D'accord, Aku avait dit qu'il les pardonnait et qu'il ne leur en voulait pas le moindre du monde et qu'il s'était bien amusé et surtout Aku savait que les conséquences auraient été à 'sa' charge prise en main mais ces jeunes gens ne pouvaient pas le dire et surtout ils ne le savaient pas tous forcément c'était pour cette raison que le jeune homme souriait intérieurement. Il venait, gentiment, de leur poser une douce colle, vraiment, elle n'était pas bien méchante mais les Akumu ne pouvaient pas dire qu'ils en avaient rien à faire, car leur but était de divertir et donc de vivre en société et donc accepter les règles de cette dernière et donc….bah chercher une réponse convenable et politiquement correcte pour…*Je suis pas un emmerdeuuuur.*

Aku leva la tête vers le chef, une lueur traversa furtivement son regard, une lueur de défis avant qu'il n'attendre de manière calme et avec sérieux une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Sam 14 Juin - 22:17

"Mais, pardonnez mon intervention, pensez vous qu'il est correct d'obliger de telle sorte des personnes de prendre part à votre jeu ? Avez-vous donc songé aux conséquences non négligeables, si l'une de vos…victimes se trouvaient être cardiaque ou phobique et qu'elle fusse prise d'une crise lors de votre mise en scène ?"

Le chef de la petite bande d’acteurs sourit, dévoilant un croissant d’ivoire scintillant entre ses lèvres.

« Vous n’avez pas à vous inquiétez de cela jeune homme, si un pareil cas se produisait nous aurions pris toutes les précautions pour nous charger de faire disparaître le corps du défunt en toute discrétion. Que voulez-vous ? Il vaut mieux garder une bonne réputation, surtout dans le monde du spectacle. D’ailleurs nous sommes très efficace dans ce domaine vous savez ? »

« Il faudra penser à trouver une autre cachette pour ces cadavres, lança l’un des autres Akumu, le lac commence littéralement à déborder. »

La petite troupe d’artistes partit d’un rire commun, s’amusant de la tête qu’avait tiré Gareth devant leurs propos.
Le leader des Akumus leva une main pour faire taire ses subordonnés, tous cessèrent de s’esclaffer, mais les vestiges de leur hilarité restaient gravés sur leurs lèvres. Leur chef s’avança de quelques pas en direction des deux jeunes hommes qui avaient joué durant leur représentation.

« Détendez-vous messieurs, ce n’est qu’une petite blague que nous avons improvisé. Ah l’improvisation… le secret de tout bon spectacle, n’est-ce pas ? »

L’homme adressa un clin d’œil complice au jeune homme à la toison de neige. Gareth sentit un vil frisson lui parcourir l’échine, lui qui avait cru mourir plus d’une fois… brrrrrrr.

Petite note mentale, ne pas oublier de lui foutre un pain en pleine figure la prochaine fois qu’il me fait un coup de ce genre…

Un tremblement parcouru sa cuisse : son portable sonnait à nouveau. D’un rapide coup d’œil, le jeune homme lut le nom qui s’affichait : Lilith Seishin ? Encore elle ? Mais qu’avait-elle à l’appeler comme ça deux fois d’affilée ?
Et si c’était quelque chose d’important ?

Gareth secoua négativement de la tête. Aucune inquiétude à avoir, il connaissait Lilith suffisamment bien pour savoir que pour elle tout revêtait une grande importance, même les choses les plus insignifiantes. Une fois, elle avait même essayé de le joindre à six reprises en moins de deux minutes ! A part l’étonnante rapidité qu’elle avait à taper le numéro de téléphone de Gareth, il l’avait finalement rappelé tellement il était inquiet qu’il soit arrivé quelque chose de grave. Mais une fois en ligne avec elle… « Gareth mon chou, tu voudrais bien m’acheter des croissants sur le chemin ? »
Depuis ce coup de fil, Gareth avait toujours refusé de décrocher avant le dixième appel de Lilith.
Mais… ce coup de fil pourrait être une bonne occasion pour s’enfuir discrètement et quitter la compagnie de cette troupe de taré.

« Excusez-moi un instant, j’ai un appel… »

Gareth adressa un signe de tête à la compagnie et s’éloigna de quelques mètres, portable vissé à son oreille. Un sourire en demi-lune s’étira sur son visage lorsque les yeux de la troupe Akumu le lâchèrent.

Ehééé… la porte n’est qu’à trois mètres, encore quelques pas et la liberté est à moi.

Mais poussé par son élan optimiste, Gareth enfonça par malheur une touche de son portable.

"Ma souriiiis ! Le repas sera bientôt prêt ! N’oublies pas de rentrer avant sept heures si tu veux savourer ton plat préféré !! Bisouuuu ta maman."

Un silence pesant s’éleva dans la pièce, comme une nappe de brouillard qui aspirait tout son à l’intérieur de la salle de projection.






Quand est-ce qu’elle apprendra à régler le volume de son portable quand elle téléphone…

Quelques petits gémissements retentirent au fond de la salle : la troupe Akumu se retenait de rire aux éclats. Il était certain qu’ils avaient tous entendu le contenu du message vocal… La sortie de Gareth n’avait plus rien de discret. Promis, dorénavant, il bloquerait tous les messages venant de sa mère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Kimitsu Aku
~X6~
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Mar 24 Juin - 1:39

La petite plaisanterie plut au jeune psychologue seulement il ne put s'empêcher de constater que la question avait été esquivée. Belle prise en main pour ne donner aucune explication, cela aurait peut être pu passer sans encombre avec d'autre personne qui ne prêtait guère attention à ce qui était dit et qui se laissait facilement distraire mais lui n'était pas de ce genre pourtant il laissa passer, ne voulant pas prolonger la conversation. Aku était de bonne humeur néanmoins il réalisait qu'il n'avait pas toute la soirée, il se devait de rejoindre sa nièce et de plonger la tête dans quelques dossiers et puis, il n'allait pas embarrasser sa pauvre petite troupe, elle n'avait rien fait pour…*Justement, c'est plus drôle lorsqu'il en est ainsi…*

Aku secoua légèrement la tête et leva les yeux vers les jeunes gens masqués, il les observa tous attentivement puis tourna la tête vers le jeune homme dénommé Gareth. Ce dernier avait apparemment reçu un appel et Aku aurait juré voir dans son regard une lueur d'espoir, il en déduit que ce jeune homme avait hâte de leur fausser compagnie, c'était une bonne occasion pour informer leurs assassins qu'il devait partir lui aussi pour une obligation qu'il ne citerait bien évidemment pas. Son regard parcourut rapidement la pièce, la demoiselle était partie depuis longtemps déjà, le tatoueur s'en allait, il n'avait plus rien à faire ici et il n'avait aucune autre information à récupérer, autant dire qu'à présent il perdait son temps. A peine allait il présenter ses excuses auprès des gens, qu'il fut devancer par une voix féminine et provenant d'un appareil. Il haussa un sourcil et se tourna vers Gareth, le bruit provenait de son portable, il semblait que son coup de fil soit plus intéressant que prévu….Non, en fait il n'avait aucune importance mais le jeune psychologue ne savait pas s'il devait en rire ou en pleurer…Il était réellement diviser par la question, même si la part la plus imposante de sa personne votait pour le rire, l'autre était touché par ce qu'il venait d'entendre. N'ayant jamais eu une famille aimante et intentionnée, un appel comme celui-ci créait un vide en sa personne, un cruel manque d'affection. Les caresses d'une mère, les conseils d'un père, il ne s'en souvenait pas, n'ayant en mémoire que des avertissements et des menaces. Il ferma les yeux un instant, luttant contre lui-même pour rester aussi neutre que possible. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il vit Gareth, ce dernier était à deux pas de la porte. Aku décida qu'il était temps de se séparer et prit donc la parole pour prononcer quelques mots d'au revoir et de bonne continuation à la troupe d'acteurs. Il les salua grandement et s'en alla vers la porte de sortie, emportant avec lui le petit tatoueur, car il s'était servit de lui comme prétexte en plaisantant sous le fait que 'la souris' était attendue.

Pendant qu'il s'en allait, ses pensées firent défiler plusieurs images, il recherchait la personne avec qui il avait envie d'être, celle contre qui il pourrait passer un peu de temps et trouver l'affection qu'il recherchait à cet instant. Il réalisa qu'il avait bien du monde à porter de main, nombreuses étaient les personnes qui souhaitaient le chérir mais rares étaient celles qu'il désirait. Finalement il renonça à chercher, ne trouvant rien qui lui plaisait hors de ceux qu'il se mettait de côté, attendant le moment propice pour les consommer…*Je suis un monstre…* Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme, cette pensée avait un fond réconfortant sans qu'il ne sut pourquoi mais cela lui convenait. L'important était d'être bien dans sa peau et dans sa tête, il s'y trouvait bien alors il avait l'important.

Aku s'excusa auprès de Gareth, lui souhaita une bonne soirée et surtout un bon dîner, avant de s'éclipser rapidement. Il s'était bien amusé au cinéma mais maintenant il fallait s'occuper d'autre chose.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudden-game.forumsactifs.com
Gareth Seishin

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   Ven 4 Juil - 23:50

D’un simple geste de la main, Gareth avait salué la troupe d’acteurs à l’humour douteux et le jeune psychologue qui avait partagé cette mauvaise aventure avec lui. Décidemment, comment tout cela avait-il pu arriver ?! Se faire embarquer de cette manière dans une pseudo-représentation où il avait cru mourir à plusieurs reprises lui semblait tout bonnement hallucinant. Ces types étaient surement sortis d’un hôpital psychiatrique, assurément !
Et puis… quelle drôle de coïncidence… Lui qui s’en allait voir un film, il en était devenu l’acteur.

"-Pfiouuu… quelle soirée ! soupira Gareth en sortant du vieux bâtiment."

Tout en remontant la rue, Gareth reposa son regard sur l’écran de son portable qui lui renvoya son reflet fantomatique.

*Kimitsu Aku…Bridgess Johnson…la troupe Akumu…*

Le jeune ne put réprimer le frisson qui lui parcourait l’échine. Il avait un pressentiment, bon ou mauvais qu’importe, mais il savait que tôt ou tard il retrouverait ces personnes dans un futur proche. Il ne pouvait dire d’où lui venait ce pressentiment, mais il était déjà excité à l’idée de les retrouver et qui sait… de partager une nouvelle aventure avec eux.

*La vie va peut-être se révéler excitante en fin de compte…*

Un sourire naquit sur ses lèvres.

"-Arf ! Si je ne me dépêche pas, le poulet va refroidir ! Il vaudrait mieux que je me dépêche de passer par ma boutique avant de rentrer. Histoire de déposer Koro-chan à l’appart. Si Lilith le voit, elle va terminer la soirée le nez dans ses mouchoirs."

Gareth pressa le pas, sachant pertinnement qu’il ne rentrerait pas à temps pour le diner, mais qu’importe, ça lui ferait une bonne excuse pour ne pas assister à cet unique repas familial de la semaine. Et qui sait, peut-être un client se déciderait-il à passer pour le retarder un peu plus?
Ahlala ! On pouvait toujours rêver !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfictionart.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~salle abandonnée~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~salle abandonnée~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» théatre et sa salle abandonnée
» Votre salle de danse
» [diorama] Garage hangar casse CITROËN abandonné
» vespa abandonnée
» Clin d'oeil: La salle de Monitoring de Cablecom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudden-Game :: Archives :: Messages supprimés-
Sauter vers: