AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kasumi Aya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasumi Aya
~X3~
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Kasumi Aya   Sam 12 Avr - 17:23

Nom : Kasumi

Prénom : Aya

Surnom : Aya, Nini, Yaya, P’tit trésor, Sucre d’Orge et… Mauvaise graine.

Age et date de naissance : 19 ans. Née le 25 Mars.

Sexe et sexualité : Féminin. Aya, surprotégée par son oncle, n’a pas eu beaucoup d’expériences. Elle est néanmoins attirée par les figures angéliques des acteurs principaux de certains de ses téléfilms ou livres d’images d’enfance. Peut- être demandera-t-elle a son oncle de lui en offrir un pour son prochain anniversaire ?



Famille : Sa famille actuelle se résume à son oncle, Kimitsu Aku. Sa mère est morte alors qu’elle avait 12 ans. Bien que les souvenirs de la jeune fille lui fassent parfois défaut, elle se souvient d’elle comme d’une femme d’une gentillesse extrême. Sa mort tragique a laissé un vide immense dans son cœur, responsable en partie de ses nombreux caprices. Cet événement l’a laissée orpheline, son père ayant été assassiné alors qu’elle ne marchait pas encore : il aurait été mêlé à une organisation secrète et terroriste. Recueillie a la mort de sa mère par son oncle, Aya n’a jamais vu ses grands-parents, tout juste connaît-t-elle l’existence d’un autre oncle, dont Aku lui parle rarement.

Métier : Avec ses 19 ans, Aya n’en est pas moins très expérimentée : depuis ses 16 ans elle enchaîne job sur job, comme passe temps et surtout pour observer les gens qui l’entourent comme son oncle le lui a appris. Elle s’occupe d’ailleurs de temps en temps de l’accueil au cabinet de celui-ci, ce qui alimente ses longues conversations passionnées avec son oncle chéri. Elle continue en parallèle ses études pour devenir une avocate hors pairs.

Armes : D’aucuns diraient qu’Aya affectionne particulièrement les ceintures épaisses, mais ce n’est pas innocent : il s’y cache en effet une lame très fine et tranchante, dont l’usage lui a été enseigné depuis ses 12 ans. Sa seconde arme n’est autre que ses mains : très silencieuse, elle peut s’approcher de son ennemi et par simple pression d’un point le paralyser, l’assommer ou le tuer. Ces deux techniques lui tiennent à cœur car elles sont le symbole d’un long apprentissage avec celui qui lui a tout donné.



Hobbies : Aya est une grande enfant : les jeux vidéos, les films, le karaoké… tout est bon pour s’amuser innocemment, mais pas seulement : sa principale occupation reste la manipulation. Elle affectionne particulièrement la déstabilisation de ceux qui pensent pouvoir être confiants. Elle se prête à toutes sortes de petits jeux en compagnie de son tonton, qu’elle aime beaucoup taquiner.

Aime : Faire des caprices ! Obtenir tout ce qu’elle veut dans l’immédiat est pour elle un challenge constant, et elle n’échoue quasiment jamais. La demoiselle aime également que son tonton l’habille : souvent extravaguant, celui-ci ne se gène pas pour mélanger les styles. Elle préfère néanmoins les robes bouffantes, à dentelles. De nombreuses peluches de taille gigantesque s’amoncellent dans une pièce qui leur est dédiée, et où elle aime venir se blottir les jours de pluie. Depuis que son oncle lui a appris le tarot, elle se jette sur tous les paquets de cartes en vue afin de faire démonstration de son savoir. Ses passions défilent mais il y en a une plus importantes que les autres : le jeu, auquel elle participe activement, fondue dans la masse : Sudden-Game.

Déteste : Que son oncle lui résiste. Son « non » résonne dans son crâne comme s’il la reniait, lui qui ne lui refuse jamais rien. Ce n’est que très rarement arrivé, mais cela l’a marqué plus qu’autre chose. Elle hait littéralement les tricheurs et l’abandon. Ceux qui osent transgresser les règles d’un jeu qu’elle organise le font au péril de leur vie. Le rose est pour elle un supplice. Bien que misant sur son aspect de petite fille, elle n’a jamais supporté la vue de cette couleur. Elle prend comme un outrage tout présent comportant une trace de rose. Aya a horreur de perdre : cela ne lui est jamais arrivé jusqu’à présent.

Compagnon : Elle en a eu beaucoup, qui ont étrangement disparu. Sa lubie du moment est Mü, une souris blanche toujours réfugiée dans le creux de son cou. L’animal n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler un compagnon de confiance mais sait se montrer utile pour transmettre des messages ou piquer des documents à Aku lorsqu’il a le dos tourné, ce qui est inutile vu que ce dernier les lui montrerait si elle le lui demandait.



Sa plus grande phobie : Que son oncle la quitte sans rien lui dire. Les araignées la saleté et la perte d’un jeu passent en second plan face à ce qui serait pour elle une tragédie.

Son plus grand désir : Gagner, et faire que son tonton soit fière d’elle ! Elle souhaiterait aussi venger la mort de sa mère, qui reste un mystère.

Son point faible : Sa relation avec son oncle étant très fusionelle, Aya a du mal à se retrouver lorsqu’elle ne l’a pas pour appui : elle se sent perdue, déséquilibrée, et a peur de perdre ses moyens face au monde de tous les jours qu’elle trouve alors tout à fait hostile. Un rien peut alors la déstabiliser. Son orgueil sans limite peut parfois se retourner contre elle, ainsi que son envie de s’amuser en permanence.

Son point fort : Sa relation avec son oncle ! toujours côte a côte et leur âge n’étant pas aussi éloigné, il joue pour elle le rôle de père, de frère et d’ami : il lui offre un soutien constant qui lui permet d’agir en toute impunité. Sa capacité à manipuler et sa culture lui sont aussi d’une grande aide, ainsi que sa curiosité sans faille.


Physique : Haute comme trois pommes, Aya a tout d’une enfant : ses longs cheveux noirs aux reflets rougeoyants tombent se ses épaules en de larges anglaises, elle en prend extrêmement soin. Ses yeux noirs et malins savent mettre mal à l’aise ses interlocuteurs. Ses lèvres parfaitement dessinées esquissent souvent un sourire moqueur, et ses dents plutôt blanches ne se découvrent qu’à la vue de son oncle faisant le pitre pour la faire rire. Son oncle qui, d’ailleurs, prend un malin plaisir à choisir ses vêtements. Tantôt fantaisiste, tantôt classique, elle joue toujours le jeu à fond, et arbore souvent une large ceinture de soie directement importée du japon, qui fait penser à un kimono. Souvent habillée en petite fille, de robes fruitées et bouffantes, elle dégage une prestance non négligeable mais sait s’effacer lorsque la situation l’exige. Elle maquille ses yeux de façon à ce qu’ils soient le plus grands possible et lui donnent l’air innocent qu’elle aime tant arborer. Pas vraiment jolie mais pas moche non plus, elle essaye de tirer avantage de ses qualités et s’arrangent pour que le regard des gens s’attache peu à ses défauts.

Signes particuliers : Un jour, son oncle a attaché autour du cou d’Aya une ribambelle de clochettes argentées : elle se plait à croire que c’est parce qu’il en avait marre qu’elle se faufile dans les moindres recoins pour « jouer à cache-cache » les jours d’ennui profond.



Mental : Le premier mot qui vient à l’esprit de ceux qui la connaissent bien ( et il n’y en a pas tant que ça !) est : capricieuse. Personne ne lui ayant rien refusé, Aya aime être écoutée et n’hésite pas à faire savoir aux gens qui la déçoivent qu’ils sont sur la sellette. Aya sait aussi être très tendre avec la seule personne pour qui elle ait des sentiments inconditionnels, Aku. Un autre trait dominant de son caractère : elle est très joueuse. Capable de s’amuser d’un rien comme d’élaborer les plans les plus tordus, la jeune fille n’abandonne jamais son objectif et y reste accrochée comme s’il s’agissait d’un du. Obstinée, elle l’est, parfois même un peu trop : elle est capable de s’engager dans une voie sans issue juste par défi, défi qu’elle se lance souvent seule. Cultivée, elle est sans cesse à la recherche de nouvelles expériences pouvant rassasier sa curiosité très, très vorace. Son rapport à l’être humain est très ambigu ; Aya a tendance à être soupçonneuse, comme on le lui a toujours appris. Elle joue le jeu de l’insouciance pour mieux piéger ses adversaires et obtenir ce qu’elle veut. Orgueilleuse, elle n’hésite pas à remettre à leur place voire en dessous les gens qui s’opposent à ses décisions.

Autres : RAS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utopie.yumi.Fr
Kasumi Aya
~X3~
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2008

Identité
N°:

MessageSujet: Re: Kasumi Aya   Sam 12 Avr - 17:26

Histoire :


Ecrit dans le journal d'Aya il y a maintenant 4 ans.


Cher journal.

Aujourd’hui, j’ai 15 ans. J’ai l’impression d’avoir passé ces 3 dernières années dans un rêve. Tout s’est succédé si rapidement que je pourrais autant être à mon douzième anniversaire, ce serait la même chose. Il existe pourtant une différence : mon cadeau. J’ai longtemps cherché ce que ce pourrait être : je n’ai que faire des breloques et bibelots habituels, après tout je peux avoir tout ce que je veux même quand ce n’est pas une journée spéciale, tonton est si gentil avec moi !
Ce que je désire cette année est très différent. Il me fallait quelque chose qui nous profite à tous les deux, quelque chose d’amusant et d’innovant. Alors, pourquoi pas un jeu ? tonton a eu l’air très enthousiaste à ma proposition. Il ne voulait pas vraiment y participer je pense, mais il aime beaucoup, en tant que psychologue, ou que psychopathe, observer, manipuler.
C’est tonton qui m’a tout appris. A la mort de maman, il m’a recueillie, et je me suis immédiatement sentie à l’aise à ses cotés ! ma peine est restée, certes, mais il a tout de même été patient, indulgent, et m’a gâtée comme jamais. Certains ont osé me dire qu’il m’avait « pourrie » mais je proteste. Je suis tout sauf pourrie ! En plus d’être quelqu’un de réconfortant, il a su m’enseigner tout ce dont j’avais besoin. Des maths à l’anglais, en passant par le français.. et il n’a pas oublié l’essentiel : l’art des cartes, puis celui de la manipulation. Grâce à lui, je réussis tout ce que j’entreprends. Aussi, je compte bien gagner ce jeu. Comme tous les autres !
Je ne suis jamais allée au collège, ni au lycée.. Ça me manque un peu. Les gens de mon âge ne sont pas drôles : où est le défi ? J’espère avec ce jeu pouvoir apprendre à connaitre la race humaine et à encore plus pouvoir en faire ce que je veux.
Cette nuit, j’ai encore rêvé de mon père. Son souvenir me hante, bien que je ne l’aie jamais vu, une coupure du journal du lendemain de son décès a fait remonter en moi un sentiment jusqu’alors inconnu. Je ne sais pas quoi penser et je ne peux pas non plus en parler à tonton, en ce moment il se donne beaucoup de mal pour moi et pour le jeu. Heureusement, aller à son cabinet pour faire l’accueil me change les idées ! en plus je peux voir nos prochaines victimes. Enfin des victimes qui tireront surement bon compte de cette expérience aussi. Personne ne sera plus pareil après ça !
J’ai vraiment hâte que le jeu commence. J’ai toujours eu tendance à remplacer la patience par un caprice de plus, mais cette fois, je dois me montrer un peu plus forte que mes sautes d’humeur. Participer incognito à cette expérience grandeur nature… hum ! j’en ai l’eau à la bouche ! Le monde actuel est si cruel et plat qu’on doit bien s’y amuser un peu de temps en temps, hein. J’ai vécu ces 3 dernières années dans un rêve, et je compte faire des futures les plus belles de ma vie.

Si on n’a qu’une vie, celle-ci sera la meilleure et la plus amusante !
Bon je dois y aller, tonton m’a fait un chocolat chaud. Et si je lui disais que finalement je préférais une tisane ? héhé !





Comment avez vous connu le forum : A la fin d’un Jdrama, j’ai longuement parlé avec la créatrice du forum à propos de celui-ci.

Vos disponibilités : les soirs en semaine ( sauf période de BAC et révisions), les week-end ( idem).
Votre email : sudden-game@hotmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utopie.yumi.Fr
 
Kasumi Aya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Review: Kasumi Max Factory
» Un matin d'été (Nono swd / Yosd Kasumi / Migi Ryu)
» PokéShipping (Satoshi x Kasumi)
» Dessins de Kasumi
» Sakura Kinomoto - Karen Kasumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudden-Game :: Archives :: Messages supprimés-
Sauter vers: